Bourg-en-Bresse commerces sinistrés : c’est maintenant au tour de la périphérie.

Communiqué de presse de Jérôme Buisson – Conseiller municipal Front National de Bourg-en-Bresse


Fermeture DéfinitiveL’échec de la municipalité dirigée par Jean-François DEBAT pour redynamiser le commerce est maintenant patent. Le centre-ville se meurt, les commerces fermés se comptent maintenant par dizaines dans les rues principales.

Les galeries commerçantes des grandes surfaces sont désormais touchées à leur tour; la galerie de Carrefour est désormais  à l’image du centre-ville : vide et sinistrée. Les enseignes Brice, Tape-à-l’œil, Flunch, Internity, Alaska, Turquoise sont fermées. Alimentation, vêtements, téléphonie, aucun secteur n’est épargné. Les effets conjugués de la crise, d’une ville morose, d’une politique attentiste et d’une proportion toujours grandissante de ménages très modestes et dépendants des minima sociaux ne font rien pour arranger les choses.

Seule une politique plus volontariste de baisse des charges, réorientant les budgets et les subventions sur le petit commerce pourra permettre de surmonter la crise.

Jérôme Buisson

Conseiller municipal Front National de Bourg-en-Bresse

IMAG0032

Vous aimerez peut-être