Communiqué de Laurent SUGY

Responsable FN de la Côtière de l’Ain, Cantons de Meximieux & Miribel

12 tonnes en béton de graviers ronds au milieu d’une fontaine, ICI a été inaugurée le 6 juin au parc de Miribel-Jonage. 769000 € financés par le contribuable… c’est le coût de cette « oeuvre » qui ne ressemble à rien, mais qui – selon l’artiste, « se couvrira de mousse ce qui lui donnera l’apparence et la sensualité d’un animal en peluche » ! En période de crise, les habitants de la côtière apprécieront ; car les communes de Miribel, Neyron, Beynost, Saint-Maurice de Beynost, Thil et Niévroz font partie du Symalim, syndicat propriétaire du grand parc, qui a financé l’amas de béton à hauteur de 479000 €.


Si les défenseurs du projet argumentent en disant que la décision a été prise il y a 6 ou 7 ans, ils oublient qu’à cette période, la crise économique était déjà là. Le dossier de presse précise : « c’est le public qui décidera si cette fontaine peut devenir l’un des emblèmes du Grand Parc… » On n’en est donc pas bien-sûr ? Un pari à ce prix, c’est un peu cher payé. A quelques mois des élections régionales, je pose donc aux habitants du secteur une question : à qui voulez-vous confier VOTRE argent ? A ceux qui le dilapident depuis des années, et semblent très éloignés des réelles préoccupations de leurs électeurs et administrés ? Où à ceux qui proposent une gestion « en bon père de famille » en dénonçant systématiquement les dizaines de millions d’euros engagés dans des oeuvres douteuses, des constructions dispendieuses ou des associations partisanes, au mépris d’une politique sociale ambitieuse ? Seuls les élus du Front National s’opposent à ce genre de projets démesurés.

Il est temps d’arrêter de telles gabegies financières pour s’occuper des vraies préoccupations de la région.

Communiqué de presse de Laurent SUGY, 23 juin 20

Vous aimerez peut-être