Du courage et de la lâcheté en politique

Communiqué de presse de Maxime Chaussat – Conseiller régional Front National de l’Ain

Le dimanche 7 Mai prochain les français sont appelés aux urnes pour élire le futur président de la République Française lors du second tour des élections présidentielles. Marine Le Pen et Emmanuel Macron sont qualifiés, les deux grands partis historiques, le PS et LR (ex-UMP) ont vu leurs candidats respectifs balayés.

Plus qu’une élection présidentielle, c’est un véritable choix de civilisation qu’il est demandé de faire aux français. Acceptent-ils de voir la France disparaitre dans le magma mondialiste avec Macron, ou au contraire veulent-ils retrouver leur indépendance, leur liberté et leur identité. Face à un choix aussi capital, nul ne peut se dérober. Nous saluons le courage de Nicolas Dupont-Aignan, qui malgré pressions et menaces, a su penser à la France avant tout en soutenant Marine Le Pen.

Pour les cinq députés de l’Ain, en revanche, c’est silence radio ! Aucun n’a eu encore le courage de prendre position. Or le mutisme, face à un enjeu si important, ne peut pas être de mise. Ni communiqué, ni déclaration, ni réaction. On peut admettre quelques jours de recul, un temps de réflexion, mais pas le silence durable. Se cacher jusqu’au second tour n’est pas une option lorsque l’on a reçu mandat du peuple.

Trois choix s’offrent à nos députés. Le courage : ils peuvent soutenir Marine Le Pen, seule candidate en mesure de faire barrage à M. Macron, pour lequel ils n’avaient pas de mot assez dur voilà encore une semaine, qui est l’héritier et le continuateur de François Hollande, dont la politique a placé la France au bord du gouffre. La lâcheté : ils peuvent également ne pas se prononcer, pour éviter toute prise de risque, se rendant ainsi indignes de la fonction qui leur a été confiée. La gamelle : ils peuvent également appeler à soutenir Macron, en espérant ainsi sauver places et subsides. Alors, courage, lâcheté ou gamelle, messieurs, madame, les habitants des pays de l’Ain ont le droit de savoir !

Communiqué de presse de Maxime Chaussat

Conseiller régional Front National de l’Ain

Vous aimerez peut-être