La mauvaise nuit américaine de Laurent WAUQUIEZ – Very bad trip à la Région

Communiqué du groupe Front National au Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes

logo-auraDans la nuit du 8 au 9 novembre 2016, Laurent WAUQUIEZ, si prompt à faire la chasse aux gaspillage et à rogner sur toutes les dépenses jugées par lui inutiles, a cru bon d’organiser dans les locaux de l’Hôtel de Région un simulacre d’élection américaine.

Au menu, popcorn et petits fours pour près de 500 invités triés sur le volet, une urne factice et une décoration à l’américaine, le tout installé le soir en catimini après le départ de la plupart des agents de la Région, et démonté en toute hâte dans la nuit, après l’annonce des premiers résultats confirmant la poussée électorale de D. TRUMP. Les invités se sont alors prudemment repliés dans leurs lofts et autres duplex, laissant les agents de la Région faire le ménage derrière eux…

On peut se demander quel a été le coût réel de cette petite sauterie électorale pour les contribuables d’Auvergne-Rhône-Alpes. Tout comme on peut s’interroger sur l’identité des 500 obligés de Laurent WAUQUIEZ. Ou tout autant sur l’intérêt d’une telle manifestation festive…

Pire, suite au dépouillement de l’opération électorale fictive, l’organisateur a annoncé les résultats « le prochain président des USA sera Hillary CLINTON » avec un résultat de 80,62% des voix… Il s’en suit un duplex en direct du QG de H. CLINTON, tout cela dans les locaux de l’Hôtel de Région dont les élus se plaignent régulièrement de la mauvaise couverture wi-fi.

Laurent WAUQUIEZ entend-il instituer un simulacre d’élection à chaque consultation présidentielle dans le monde ? Les prochaines présidentielles en Autriche le 4 décembre prochain par exemple ?… Mais il ne faudrait pas que cela se fasse au détriment des présidentielles bulgares et moldaves du 13 novembre, haïtiennes du 20 novembre, gambiennes du 1er décembre ou encore ouzbeks du 4 décembre…

Groupe Front National au Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes

fn-flamme

Vous aimerez peut-être