Le terrorisme du quotidien

Tribune de Jérôme Buisson – Responsable Front National de la 1ère circonscription de l’Ain

Jerome-Buisson 1L’ insoutenable massacre de Nice (événement de moins en moins exceptionnel) ne doit pas masquer le terrorisme du quotidien. Celui de certains quartiers le 14 juillet ,mais pas seulement,  où en France des  centaines, voire des milliers de voitures sont brûlées , où du  mobilier urbain est détruit.
Ce terrorisme du quotidien dont les délinquants contrôlent des quartiers entiers et décident quand les honnêtes gens peuvent sortir et rentrer chez eux dans les cages d’escalier. 
Ce terrorisme du quotidien qui fait que les gens se barricadent derrière leur volets, puis las,  sont contraints de quitter le quartier où ils sont parfois nés pour laisser la place à ces nouveaux maîtres des lieux qui se comportent en conquérants.

 

 
Ce terrorisme du quotidien qui  fait que des filles ne peuvent plus s’habiller comme elles le désirent  sans se faire traiter de putes et sont contraintes de se conformer à des coutumes misogynes importées et d’un autre âge.
 
Ce terrorisme du quotidiens qui épuise nos forces de l’ordre désemparées face à une justice laxiste. 
 
Ce terrorisme du quotidien qui consume des milliards d’euros. 
 
Ce terrorisme du quotidien où les voitures de police et les pompiers ne peuvent plus circuler sans se faire caillasser. 
 
Ce terrorisme quotidien qui a transformé nos politiques en carpette, qui a inversé les valeurs:les subventions allant vers ceux qui le méritent le moins par clientélisme électoral et pour acheter la paix sociale.
 
Y a-t-il un lien entre ce terrorisme du quotidien et les attentats du Bataclan, de Nice etc ? 
 
Oui,  je crois qu’on peut le dire: 
 
L’impunité d’abord qui permet aux délinquants les plus durs de se radicaliser dans la violence.
Les terroristes proviennent souvent de ces quartiers,  ou alors y ont de nombreux contacts.
 
La concentration et le regroupement communautaire, qui sont autant de filtres et de barrages qui les coupent du pays dans lequel ils vivent. 
 
Ces terroristes sont souvent qualifiés de petites frappes : Multi condamnés pour des faits de violences, de vol, de drogue … (souvent condamnés rarement emprisonnés).
 
La haine de la France et de ses valeurs bien sûr (rappelons-nous les concerts de klaxons lors des attentats du 11 septembre et de Charlie hebdo ) , cela en dit long sur le nombre de « supporters » pro Daech et l’idéologie qui s’affiche aujourd’hui sans vergogne dans une fraction de ces communautés. 
 
Une radicalisation religieuse  souvent et une pratique qui s’accentue au contact de salafistes. 
Une fascination pour Daech et la violence qui se retrouvent dans leurs écrits Internet (quand il n’est pas clairement pro Daech , le discours est ambigu et ne condamne jamais).
 
Ce terrorisme du quotidien beaucoup trop de français s’y sont habitués et résignés … 
Il est pourtant l’anti chambre  du terrorisme islamique qui nous frappe aujourd’hui , il est le terreau psychologique qui permet à Daech  de trouver et de recruter ses soldats.
Alors soit on reprend en main ce pays soit nous continuerons d’alimenter et de nourrir l’hydre islamique.  
dfjhntd
 
Jérôme Buisson
 
Responsable Front National de la 1ère circonscription de l’Ain
fn-flamme

Vous aimerez peut-être