Communiqué de presse de Claude Promonet

Responsable Front National du Haut-Bugey, département de l’Ain.

Le 25/11/2015.

 

STOP AU COMMUNAUTARISME

Après ceux de Lyon et de Villeurbanne en Rhône Alpes, le fast-food QUICK d’Arbent est le troisième de la région et le premier du département de l’Ain à proposer à ses clients de la viande halal et à supprimer les menus à base de porc, depuis le début du mois de novembre 2015. La direction du restaurant motive sa décision par la volonté d’atteindre les objectifs de chiffre d’affaire, jusqu’à présent en dessous des attentes ainsi que par une forte demande de la clientèle. Elle cède donc au communautarisme religieux.

Voir plus

Liste des candidats Front National : Ain

Voici la liste des candidats désignés par la Commission Nationale d’Investiture pour représenter le Front National dans l’Ain lors des prochaines élections régionales des 6 et 13 décembre 2015.

Ces candidats, issus de l’ensemble des territoires et pays de l’Ain mais également du monde du travail et de l’entreprise, soutiendront Christophe Boudot, tête de liste Front National pour la région Auvergne Rhône-Alpes, et présenteront son programme à tous les habitants de notre département.

Voir plus

les patriotes de l’Ain.

Pour la campagne des élections régionales, les patriotes de l’Ain sont sur tous les Fronts !

 

La campagne des élections régionales bat son plein, les militants du Front National de la région Auvergne Rhône-Alpes sont plus que motivés pour soutenir le projet et la candidature de Christophe Boudot, notre tête de liste régionale. Les patriotes de l’Ain ne sont pas en reste, avec une campagne de terrain active et dynamique. Collage, boitage et tractage sur les marchés, quotidiennement les militants du Front National de l’Ain sont sur le terrain. Découvrez vite les photos!

photos

Communiqué de presse de Florian Feller

CLAIRVOYANCE ET SAGESSE HELVETIQUE

Bref rappel historique : le 6 décembre 1992 est une date clé pour nos voisins helvètes. Lors du vote concernant l’initiative populaire pour l’adhésion de la Suisse à l’EEE (Espace Economique Européen), le NON l’emporte à 50,3 %. Il s’en était fallu de peu pour que le pays ne sombre dans le carcan et la détresse européiste! L’UDC avait alors menée une campagne active pour le NON. Aujourd’hui il paraît évident que le taux de rejet à une telle perspective serait bien supérieur. Et la question de la souveraineté de la communauté helvétique est depuis lors au cœur de la vie politique du pays.

Voir plus